Matériel et accessoires,  Photographie culinaire

Éclairez vos photos culinaires pour moins de 50€

Apprenez à fabriquer une softbox pour éclairer vos photos culinaires ou de produits, le tout à moindre coût.

Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros

Tout le monde vous le dira : pour éclairer vos photos, rien ne vaut la lumière naturelle. Idéalement celle d’une grande fenêtre bien orientée, avec un rideau blanc en guise de diffuseur.

Soit.

Mais comment fait-on…

…quand c’est l’hiver et qu’il fait jour 30 minutes ?
…quand on n’a pas envie de préparer le dîner à 15h juste pour pouvoir prendre en photo nos petits plats ?
…quand nos journées métro-boulot-dodo ne nous permettent pas de prendre des photos avant la nuit ?

On utilise un éclairage artificiel. Mais pas n’importe lequel.

La softbox “de table”

Si vous avez déjà lu quelques articles de blogueurs culinaires sur l’éclairage artificiel qu’ils utilisent pour photographier leurs recettes, vous avez peut-être déjà entendu parler du Lowel Ego. C’est ce que l’on appelle une softbox : un éclairage (ici, deux ampoules) d’une température similaire à celle de la lumière du jour, placé derrière un diffuseur. Ce type d’éclairage permet d’obtenir un résultat presque identique à la lumière naturelle. Ce modèle est compact et peut être posé sur une table. Vendu environ $100 aux États-Unis, il est présenté comme l’éclairage artificiel abordable de référence.

Mais il est aussi constamment en rupture de stock, et en admettant que vous réussissiez à mettre la main dessus, le commander depuis les États-Unis vous coûterait le double de sa valeur, entre frais de port et frais de douane. Oui, moi aussi, ça m’a refroidi !

Et puis un Lowel Ego, au final, ça reste deux ampoules derrière un diffuseur. Pourquoi ne pas en fabriquer un soi-même à moindre coût ?

Yield: 1 softbox et 1 réflecteur

Softbox de table et réflecteur

Softbox de table et réflecteur
Préparation 30 minutes
Fabrication 1 hour 30 minutes
Total Time 2 hours
Difficulty Intermédiaire

Materials

Tools

  • du gros scotch
  • un stick de colle
  • de quoi coller le carton mousse (j'ai utilisé mon pistolet à colle)
  • une grande règle
  • un cutter

Instructions

  1. Commencez par créer votre base. Vous pouvez voir les dimensions de ma base ci-dessous. Elles sont données à titre indicatif : les dimensions de votre base dépendent de la taille et de l'écartement de votre répartiteur avec les deux ampoules vissées dessus. Cependant, si vous choisissez les mêmes ampoules que moi ou des ampoules plus petites, vous pouvez tout à fait utiliser ces dimensions. J'ai choisi de laisser 4cm autour du dispositif. J'ai laissé des languettes autour de la base pour solidifier la construction finale. La base à elle-seule utilise un peu moins d'une demi-feuille de carton mousse.
  2. Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros
  3. Découpez la base au cutter. Ne jetez pas les chutes, elles serviront plus tard. Pliez ensuite les languettes. Pour pouvoir plier le carton plume, entaillez la première couche de papier et la mousse sans traverser la seconde couche de papier, et pliez dans le sens opposé à la découpe.
  4. Occupez-vous à présent du corps de la softbox. Il est constitué de 3 panneaux et de 2 languettes de chaque côté qui serviront à fixer le tissu de diffusion. J'ai du le réaliser en deux parties, les dimensions choisies ne me permettant pas de tout faire tenir sur une seule feuille de carton mousse.
  5. Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros
  6. Récupérez la moitié restante de la feuille de carton mousse utilisée pour découper la base et servez-vous en pour découper le panneau droit et sa languette. Dans la seconde feuille de carton mousse, découpez les deux autres panneaux et la languette gauche, d'un seul tenant.
  7. Réalisez les entailles pour pouvoir plier le corps. Les trois panneaux se plient dans un sens et les languettes dans l'autre.
  8. Pour que le corps soit d'un seul tenant, fixez les deux parties que vous venez de créer ensemble à l'aide de gros scotch marron.
  9. Mesurez le diamètre extérieur de votre douille et découpez un trou de ce diamètre un peu (3 ou 4cm) en-dessous du centre du panneau central. Fixer la douille plus bas permet d'abaisser le centre de gravité de la softbox et améliore sa stabilité.
  10. A l'aide d'un stick de colle, encollez toute la surface intérieure du corps, à l'exception des languettes. Recouvrez de papier aluminium. Vous pouvez vous aider d'une brosse pour évacuer les bulles d'air et obtenir un résultat plus lisse.
  11. Fixez le corps à la base. Placez le corps debout sur la base, encollez les languettes de la base à l'aide d'un pistolet à colle et pressez quelques secondes le temps que la colle durcisse un peu.
  12. Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros
  13. Pour réaliser la barre du haut, récupérez une baguette de 50cm de long parmi les chutes de l'étape 4. Servez-vous des morceaux qui dépassent de chaque côté comme rabats pour fixer la baguette au corps.
  14. Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros
  15. Utilisez les chutes de l'étape 2 (deux triangles rectangles et deux petits losanges) pour apporter un soutien supplémentaire à l'arrière des languettes du corps.
  16. Éclairez vos photographies culinaires pour moins de 50 euros
  17. Insérez la douille dans le trou prévu à cet effet. Vissez le répartiteur, puis les ampoules.
  18. Fixez le tissu de diffusion. Commencez par fixer le tissu à l'arrière de la languette de gauche à l'aide de punaises à tête plate. Fixez-le ensuite sur la barre du haut, puis sous la base, en veillant à toujours bien tendre le tissu. Découpez le surplus de tissu, et terminez de fixer le tissu en l'accrochant à l'arrière de la languette de droite.
  19. Fabriquez un réflecteur en pliant la troisième et dernière feuille de carton mousse en deux ou trois parties égales, pour lui permettre de tenir debout toute seule.

Notes

Quelques conseils :

  • Pour obtenir le meilleur résultat possible avec votre softbox de table, éteignez toutes les lumières de la pièce. Ces différences sources lumineuses à différentes températures de couleur viendraient parasiter vos images.
  • Lorsque vous photographiez vos petits plats ou vos bricolages, sachez qu'il est plus flatteur d'éclairer ce type de sujets par le côté ou par l'arrière plutôt que de face. Déplacez votre softbox jusqu'à obtenir le résultat qui vous convient.
  • Jouez avec le placement du réflecteur pour déboucher les ombres et mettre en valeur votre sujet.

Cet article contient des liens d’affiliation vers Amazon.fr. Le prix des produits proposés via ces liens ne change pas pour vous mais vos achats me permettent de gagner une petite commission. Voir mes mentions légales pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.